Connect with us

cheval du jour

100 000 kilomètres par an…

Mercredi à Ponchâteau Souvent sur les routes, Maxime Bézier a été
victime d’un accident en 2016. Il se déplace avec Flash Gordon pour le quinté.

DEUX FOIS ET DEMIE le tour de la Terre, plus de onze fois l’altitude de l’Everest, soit 100 000 kilomètres… Quel est le lien entre ces chiffres et le quinté disputé demain à Pontchâteau ? Il s’agit de la distance parcourue sur la route chaque année par les protégés de Maxime Bézier, lequel présente Flash Gordon (n° 7). « C’est sans doute beaucoup moins que certains drivers qui ne sont pas entraîneurs, tempère le professionnel de 38 ans. En revanche, il est vrai que notre métier fait qu’on est très souvent sur les routes, car on s’adapte au programme. »

ACCIDENT, GREFFES ET OPTIMISME Le 13 avril 2016, tout aurait pu pourtant basculer pour Maxime Bézier. De retour de Lyon, il est victime d’un impressionnant accident. « Vu l’état du camion, cela aurait pu être pire, confie-t-il. J’ai tout de même dû subir des greffes de peau au niveau du talon, car tout était arraché. » Cette mésaventure a eu des répercussions indéniables sur la réussite de son écurie. Fidèle à lui-même, l’homme préfère néanmoins voir le verre à moitié plein. « Pendant deux ans, les résultats ont été un peu moins bons que je ne l’espérais mais c’était aussi une période de transition dans mon écurie avec de vieux chevaux qui avaient fait leur carrière et des jeunes qu’il fallait façonner », analyse le Mayennais. Et de conclure, l’esprit porté vers l’avenir : « J’ai de bons éléments, notamment Igo Clea, qui a gagné plaisamment dimanche, et évidemment Flash Gordon. Il progresse au fil des courses et bénéficie d’engagements qui s’enchaînent bien. Il a déjà gagné sur cette piste, je compte sur lui. »

voila mon pronostic:

obtenir  pronostic

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Dernière minute