Connect with us

cheval du jour

Djembé vise le triplé

Lundi à FEURS Lauréat d’un évènement à Vincennes en début d’année, et restant sur deux succès, Djembé d’Orgères ne devrait pas décevoir.

france turf

PLUS LE TEMPS passe et plus le nombre de partants dans les quintés au trot diminue. Limité à seize unités, hors courses de Groupes, la moyenne idéale se situe à quatorze selon les organisateurs. Une jauge qui peut s’abaisser à treize en cas de besoin. Cet évènement disputé à Feurs (Loire), ne rassemble que douze compétiteurs. Pour certains, il sera plus facile de trouver la bonne combinaison tandis que d’autres insisteront sur les rapports qui risquent d’être faibles si la logique est respectée.

Le faible nombre de partants est le dernier souci de Djembé d’Orgères (n°2) et de son entourage. Notre favori compte bien engranger un deuxième succès à ce niveau après sa victoire acquise cet hiver sur la cendrée parisienne. L’élève de Guillaume Huguet pourra compter sur l’aide de David Bekaert pour poursuivre sa bonne série. Pieds nus, il représente un solide favori.

Eden Basque, place à la jeunesse. Seul 6 ans du premier échelon, Eden Basque (n°6) mérite un très large crédit. Son entraîneur, Nicolas Ensch s’installe à son sulky avec la ferme intention de s’imposer. Même s’il reste ferré, il constitue un danger pour notre favori même s’il effectue ses premiers pas sur cette piste à main gauche.

Black d’Arjeanc en soutien. Si Eden Basque ne remplit pas contrat, Nicolas Ensch pourra compter sur son second atout, Black d’Arjeanc (n°10). Ancien pensionnaire de Sébastien Guarato, il retrouve une seconde jeunesse dans le sud de la France où il enchaîne les bonnes valeurs. Malgré son handicap initial, il faudra compter avec lui.

Douloureuse et les autres. Parmi les bonnes possibilités, on peut retenir en priorité Douloureuse (n°7), extrêmement régulière mais qui retrouve un parcours corde à gauche, et Bérénice du Loisir (n°4) qui semble incontournable à ce niveau. Epic Julry (n°11) et Calin de Morge (n°12) détiennent les meilleurs titres mais leur degré de forme est difficile à juger. Enfin, Bacchera du Moulin (n°9) peut conclure à l’arrivée, même si elle n’évolue pas pieds nus.

PARTAGER

Dernière minute