Connect with us

cheval du jour

Marcialis, jeunesse à l’italienne

jeudi à deauville Andrea Marcialis sera quadruplement représenté dans cette épreuve pour 3 ans, dans laquelle Le Solaire aura notre préférence.

france turf

MÊME SI LE FER DE LANCE de son écurie, Way To Paris, est âgé de 7 ans, Andrea Marcialis possède beaucoup de jeunes chevaux dans son écurie, dont quatre sont au départ de cet événement pour sprinters. D’ailleurs, l’entraîneur transalpin a terminé deuxième du Prix François Boutin, un Groupe II réservé aux 2 ans, dimanche à Deauville, seulement devancé par un concurrent monté par sa propre sœur, Jessica Marcialis. « Quand les chevaux vieillissent bien et ont du talent, il faut en profiter, mais c’est important de renouveler régulièrement l’effectif, indique-t-il. Les jeunes chevaux, c’est l’avenir, et certains nous permettent de rêver. Mais il ne faut négliger aucune génération car, en France, tout le monde peut trouver son programme. » Hier encore, le professionnel installé à Chantilly a sellé victorieusement un poulain de 3 ans à Vichy. Même si la forme de l’écurie ne fait aucun doute, la victoire lui semble difficle à envisager dans le quinté (lire « Bruits de Sabots » en page suivante), mais il se montre tout de même assez confiant pour les places, tout en n’ayant aucune préférence entre ses protégés.

L’avenir leur appartient. Vu leur profil, Le Solaire (n°5) et L’Ange de Minuit (n°9) semblent les points d’appui les plus solides. Le dernier nommé retrouve son rival avec un kilos et demi d’avantage mais l’un et l’autre ne devraient avoir aucun mal à briller dans les handicaps assez rapidement. Leur avenir se situe d’ailleurs sans aucun doute au niveau supérieur.

Red Fifty encore compétitif. Contrairement à nos préférés, Red Fifty (n°11) a déjà fait ses preuves dans cette catégorie, puisqu’il vient de s’y imposer. En constants progrès, il devrait encore être compétitif malgré les deux kilos et demi de pénalisation.

La méfiance s’impose. Ce n’est jamais par hasard si on porte les plus gros poids dans un handicap. Ainsi, Gold Step (n°1), Excalibur (n°2) et Ernesto de la Cruz (n°3) ont des titres à faire valoir et ne peuvent être négligés, tout comme Marly (n°7) ou autre Elwind (n°10).

PARTAGER

Dernière minute