Connect with us

cheval du jour

Teston marche sur l’eau

DIMANCHE à DEAUVILLE. Deuxième de cette épreuve en 2019, notre favori peut espérer l’emporter, à condition de s’adapter au terrain profond.

france turf

DEPUIS MERCREDI, quatre-vingt quatorze millimètres d’eau sont tombés à Deauville (Calvados), dont quatorze dans la nuit de jeudi à vendredi. Un déluge qui va servir les intérêts des amateurs de surfaces détrempées, avec un pénétromêtre digne d’un mois de novembre et non d’un 16 août. « Nous avions besoin de pluie pour le gazon, mais pas autant, souligne Franck Le Mestre, directeur du centre d’entraînement et de l’hippodrome normand. On passe d’un extrême à l’autre. Il y a pas mal d’eau au niveau des stalles de départ et un pompage va être effectué. Sinon, le terrain sera à 4,6, c’est-à-dire lourd pour les réunions de samedi et dimanche. » Dans ces conditions, les places en dehors dans les stalles ne seront pas défavorisées par rapport aux petits numéros sur les 1600 mètres en ligne droite. Lors des dernières éditions, ces prétendus « mauvais numéros » étaient à la fête, à commencer par le lauréat en 2019, Infirmier, parti de la stalle numéro 12. Arrivé deuxième de ce Grand Handicap de Deauville la saison passée, avec le 5 à la corde, Teston (n°2) a tiré le 15 pour l’occasion et mettra tout en œuvre pour inscrire son nom au palmarès de cette épreuve. Il se présente en Normandie en pleine possession de ses moyens. Désormais dans les boxes d’Ivan Furtado, basé outreManche, cet ancien élève de Pascal Bary est irréprochable cette saison avec une victoire en Angleterre et une récente deuxième place dans une listed sur l’hippodrome de Nantes. Par ailleurs, il a déjà brillé sur des sols profonds. Il ne devrait pas manquer sa cible cette fois-ci. Mon Ami l’Ecossais à bon port. A l’image de notre favori, Mon Ami l’Ecossais (n°6) est aussi à l’aise sur le sable que le gazon mouillé. Il met toujours son cœur sur la piste et compte une deuxième place le 1er juin pour son unique essai sur ce parcours. Dépendant de l’entraînement de Stéphane Wattel, qui connaît une grande réussite durant ce meeting où il évolue à domicile, il peut donner du fil à retordre au visiteur britannique. Méfiance. Kenbaio (n°12) est sur la montante. Roc Angel (n°15) a fini troisième de ce lot l’an dernier en 45 de valeur et est actuellement en 44. Tantpispoureux (n°3), Stunning Spirit (n°1), Go to Hollywood (n°13) et Strombringer (n°4) sont à surveiller.

PARTAGER

Dernière minute